The Barbershop Band

The Barbershop Band, quintet débordant d’énergie, vous propose de remonter le temps pour une virée dans l’ambiance frénétique des clubs de jazz…

L’occasion rêvée de vous laisser embarquer direction balancement, déhanchement et bonne humeur!

Cinq jeunes musiciens, tous issus du monde du swing, du jazz, du New Orleans et du rock, pour accompagner les Lillys Swing, il fallait au moins ça!

Références formations: Conservatoire Régional de Montpellier cursus Jazz, Big Band IUFM, IMFP Salon de Provence, usic’Halle Toulouse, Jam Montpellier.

 Références Scènes: Trans de Rennes, Jazz aux Sources, Jazz in Riad ( Fès), Off Jazz à Vienne, Off Jazz in Marciac.

Formé à l’école de Music’halle à Toulouse, puis au Conservatoire à Rayonnement Régional de Montpellier, je deviens contrebassiste de formations professionnelles aussi variées que Prisca, KassKass, Daniel Portalès Band, Phonomatic Quartet, Amazir, Dorembus Trio, Pulcinella.

«Elevé» à l’école du jazz et des musiques actuelles, je demeure friand de rencontres musicales mariant des horizons lointains, développant ainsi un jazz très personnel, empreint de sonorités et de mélodies traditionnelles.
Amoureux de mélodies picturales et de motifs rythmiques récurrents, j’aime ciseler une écriture musicale comme on manipule une matière organique.

Formé aux techniques de prises de son et enregistrements au cours d’un stage de professionnel supporté par un cif en 2007, je travaille également en Home-studio et réalise mes premières productions, distribuées notamment par Milan Toulouse.

Collaborations artistiques
Bernardo SANDOVAL, Jean-denis RIVALEAU, Agnès SAURAT, Jean-Paul RAFFIT (la petite compagnie), Ablaye CISSOKO (Ciné concert), Ferdinand DOUMERC, François DOREMBUS, Ali ALAOUI, Brahim DHOUR, Benjamin SIKSOU, Julien ASENCIO, Alice FAIVRE, Pierre BAUZERAND, Henri GOUGAUD.

Benjamin Faconnier

Benjamin Faconnier, est un jeune trompettiste français de 27 ans (né en 1988) à Perpignan. Résidant aujourd’hui à Montpellier, c’est là qu’il y poursuit ses études musicales au conservatoire de musique en cursus classique, ainsi qu’en cursus « jazz ».
C’est entre Perpignan et Montpellier qu’il évolue dans trois différentes formations qui composent, et arrangent : The Terrific Turkeys (jazz/New Orleans de Perpignan) avec deux albums à leur actif, The Sweet Peppers (jazz/swing de Montpellier) avec un album à leur actif et The Unknown Project (musique composée en hommage aux bandes originales de films des années 70) avec trois albums à leur actif, et un quatrième en cours de preparation qui fera partie de la bande originale d’un film Montpelliérain : « Rock&Roll Over » du jeune réalisateur Anguerran Prieu .
Au sein de ces formations, et d’une autres dont il ne fait plus partie (Skamanians) Benjamin à joué un peu partout en France : Paris, Bordeaux, Marseille, et Vienne (off du festival Jazz à Vienne) ; mais également à l’étranger. En Espagne : Saragossa, Girona, la costa brava, en Belgique à deux reprises : Geel (dans un des plus vieux festivals reggae d’Europe : « Reggae Geel »), en Angleterre lors d’une tournée sur de gros festivals comme BoomTown festival, beautiful days, folkestone ska splash, et one love festival. Et pour finir, en Suisse à Genève pour date dans un festival d’electro Jazz (présences électroniques Genève).

Gabriel RIGAUD

Gabriel RIGAUD est un musicien montpelliérain, il commence à étudier la musique (piano et percussions) à l’âge de 20 ans au JAM (Ecole de Jazz à Montpellier) puis entre rapidement au Conservatoire de Montpellier dans la discipline Piano-Jazz.

Parallèlement à ses études de piano, il apprend et pratique la batterie et les percussions afro-cubaine. Il exerce aux seins de formations très diverses en tant que Batteur, percussionniste ou pianiste : Rose Betty Klub (Jazz Swing), Maudite Taraf (Rock Balkan), Habaniko (Salsa) Octet La Nocturne (Octet Jazz, Compositions).

Sami Khalfoune

Sami Khalfoune commence la musique tard en 2005 , a l’age de 17 ans, et s’intéressera aux cuivre très rapidement.

Son choix s’oriente très rapidement vers le trombone, et décide d’en faire son instrument principal en s’inscrivant en école de musique a Clermont Ferrand, en Janvier 2009.
La rentré de la même année fut productive. Un déménagement a Montpellier. Une première année de musicologie. Une année de JAM qui lui permettra d’apprendre tous les rudiments du langage Jazz. L’intégration du Big Band de l’IUFM ou il s’essayera en 2010 a sa première expérience studio, ainsi que de multiple pratique chant choral.

En 2011, C’est au conservatoire Classic et Jazz qu’il s’inscriera. Après l’obtention de sa licence, il y consacrera tout son temps.
En 2012, il rencontrera les Canibals Dandies. Premier d’une grande série de groupe de New Orleans/Swing. Grâce a eux il vivra des expériences musicales, humaines très fortes, vivra ses premières tournés Européennes et deviendra Intermittent du spectacle.

Aujourd’hui Sami cherche encore a se perfectionner, et concentrera sont travail sur le jazz des année 20 a 60.

Romain Cense

Romain Cense est un jeune batteur français de 22 ans né en novembre 1993. Il réside à Montpellier ou il poursuit ses études musicales au conservatoire à rayonnement régional.

Il commence la batterie à 11 ans, puis dès l’obtention de son bac intègre l’ I.M.F.P (Institut Musical de Formation Professionnel) à Salon de Provence où il étudie de nombreux styles de musiques (jazz, bossa nova, groove, funk, etc…) et travaille l’instrument avec Alain Couffignal & Thierry Lutz. Il y pratique le solfège, l’écriture, le ear training et monte un projet de jazz européen « COLORS », ainsi que « FOUR ON SIX QUINTET », un hommage aux enregistrements d’Art Blakey et des Jazz Messengers.

Il obtient au bout de 2 ans le MIMA (Musicien Interprètes des Musiques Actuelles) et rejoint la formation de rock indépendant KURSED (ayant déjà sorti 2 albums et un EP). Il enregistre avec eux l’EP « Apple » sorti en septembre 2015 et un album qui sortira courant 2016. Avec une quarantaine de dates à leur actif en 2015, ils ont été sélectionné pour les Bars en Trans de Rennes et ont participé aux sélections des Inouis du Printemps de Bourges. Cette formation lui a permis de jouer un peu partout en France : Lyon, Marseille, Paris, Bourges, Rennes, Nantes, Bordeaux, Grenoble… mais également en Belgique.

Pendant ce temps, parallèlement à ses études au conservatoire il compose pour un groupe de rock psychédélique marseillais dans lequel il chante et joue de la guitare.